Publié le Laisser un commentaire

Peindre Pâques – Les planches d’inspiration

Il est doux le temps de Pâques,

Dans quelques semaines nous accueillerons le renouveau du printemps.

Il est aussi l’heure de préparer la prochaine cueillette d’œufs de Pâques… avec nos pinceaux. Quelques jolies porcelaines pour y accueillir quelques coquins lapins sur vos assiettes, petits plats de présentation ou bien tasses en porcelaine à garnir de chocolats, on se laisse inspirer par ces décors naïfs.

J’ai cherché pour vous des modèles à peindre, que vous soyez débutant(e)s ou confirmé(e)s, faîtes-vous plaisir.

A peindre en toute simplicité, un serti, une première cuisson. Puis pose des couleurs et dernière cuisson.

Des idées pour vous inspirer


Des modèles à imprimer en 1 clic


J’ai pensé les planches d’inspiration pour vous.

Sur la première page, le modèle en grand format. Sur la page suivante, des vignettes de tailles différentes pour adapter le modèle sur votre support en porcelaine.

Fiche d’inspiration – Je joue à saute mouton – Perle de KaOlin

Fiche d’inspiration – Joyeuses Pâques – Perle de KaOlin

Fiche d’inspiration – Le contemplateur – Perle de KaOlin

Fiche d’inspiration – Le lapinou dans son coquetier – Perle de KaOlin

Fiche d’inspiration – Le lapinou et sa carotte – Perle de KaOlin

Fiche d’inspiration – L’oeuf de Pâques – Perle de KaOlin

 

Vous avez besoin de conseils


♥ je suis joignable par mail, sms, whatsapp, instagram, facebook …

A bientôt et prenez soin de vous.

Publié le Laisser un commentaire

• Fiche mystère : « miss terre » • L’escargot sur sa feuille de chou

La voie de l’escargot

Ralentir pour regarder un escargot se déplacer, c’est déjà recevoir l’enseignement de cet animal. L’escargot est le symbole de la lenteur. Il avance si lentement qu’il épouse totalement son environnement. Il absorbe, il s’enlace, il se fond. Il devient la terre sur laquelle il rampe.

Arnaud Riou

 

La feuille de chou

Les couleurs & le matériel


– couleurs : Jaune d’argent, jaune pamplemousse, noir, rose et pourpre riche, préparez aussi un beau gris mastic qui est un vert bien intense.

– un pinceau pour poser la couleur, un putois, un pinceau à alcool, un wipe-out (gomme américaine),

– le matériel de base : essences de lavande et d’orange, alcool ménager …

 

Tracé de l’escargot et de la feuille de chou, pose du vernis de réserve à l’eau


Sur le support que vous avez réservé pour votre décor, ici une assiette plate au rebord légèrement festonné. A l’aide d’un crayon gras, dessinez un escargot enveloppé dans une feuille de verdure.

Mettez du vernis de réserve sur le contour intérieur de l’escargot, mettez du vernis de réserve sur le contour extérieur de la feuille.

Séchez au sèche-cheveux.

 

Pose des couleurs pour la feuille


J’ai privilégié le début travail par la partie pourpre de la feuille, soit le côté gauche. J’ai ensuite poursuivi le décor en travaillant vers la partie haute à droite en posant les couleurs vertes plus claires et quelques touches de pourpre. Et enfin, la partie basse, plus sombre en vert, pourpre et noir.

Utilisez les couleurs de votre palette, toujours de la plus claire à la plus foncée.

♥ CONSEIL : La prise de couleur sur votre pinceau doit être généreuse et intense, mais cela ne veut pas dire que votre pinceau doit être engorgé ! Il est préférable de monter en teinte en plusieurs passages tout le temps que la couleur est humide.

Certaines zones peuvent être putoisées, mais les coups de pinceaux auront un beau rendu également. Quelques coups de wipe-out seront du plus bel effet pour renvoyer une touche de lumière.

Pour garder de la transparence sur votre décor, mettez une goutte de lavande sur votre palette de couleurs et trempez délicatement votre pinceau dedans !

L’escargot

Les couleurs & le matériel


– couleurs pour le corps : jaune d’argent, jaune pamplemousse, gris mastic et noir.

– couleurs pour la coquille : marron chocolat, marron havane, mousse de café et noir.

– un pinceau pour poser la couleur, un putois, un pinceau à alcool, un wipe-out (gomme américaine),

– le matériel de base : essences de lavande et d’orange, alcool ménager …

 

Le pied de l’escargot, soit le corps


Posez la couleur claire en alternant le jaune d’argent et le jaune pamplemousse et putoisez délicatement.

Ensuite, posez les couleurs foncées : gris mastic et noir et putoisez. Avec la pointe du pinceau, tracez en couleur sombre les stries du corps de l’escargot. Enfin, avec la gomme américaine, tracez quelques zones blanches sur la partie haute.

Ajoutez les grandes et petites tentacules (les cornes) aux pinceaux.

La coquille


J’ai posé la couleur mousse de café en premier, recouvrant ainsi la totalité de la coquille et je l’ai putoisée.

J’ai ensuite posé les ombres, du plus clair au plus foncé. J’ai posé le marron havane et j’ai putoisé. J’ai posé le marron chocolat de façon à dessiner une spirale, parfois mêlé de noir et à peine putoisé. Pensez à balayer votre couleur foncée avec le pinceau afin d’obtenir de fins traits dépassant de la spirale.

♥ ASTUCE : Pour donner la rondeur à la coquille, vos coups de pinceau doivent s’arrondir. Pour cela, imaginez la coquille comme une sphère, il vous paraîtra alors évident de suivre son volume.

Pourquoi j’ai choisi l’escargot : https://arnaud-riou.com/la-voie-de-l-escargot/

À vos pinceaux & prenez soin de vous.